Capacité et centre de gravité

La capacité est un facteur important dans le processus de sélection, que ce soit pour l’achat d’un chariot élévateur avec accessoire ou pour l’ajout d’un accessoire à un chariot élévateur. Outre l’aspect sécurité (stabilité et non-endommagement du chariot), assurez-vous que le chariot élévateur est adapté à l’utilisation prévue.

Normalement, un accessoire tend à déplacer le centre de gravité du chariot combiné à la charge vers l’avant. Ceci est le résultat de l’ajout de son propre poids au côté charge du point d’appui, et du déplacement vers l’avant du centre de charge du chariot. Plus le centre de gravité est déplacé vers l’avant, plus le poids de la charge doit être réduit et plus le chariot risque de basculer vers l’avant.

Les fabricants de chariots élévateurs calculent généralement la capacité nette d’un chariot avec un accessoire, à l’aide de formules simples. La formule illustrée ci-contre est une formule type.  La formule utilisée ici permet d’obtenir la capacité nette qui est, en fait, la limite de poids de charge, et qui peut s’avérer bien inférieure à la capacité nominale d’origine du chariot élévateur.

Si la limite de poids de charge est trop restreignante pour la tâche prévue, il sera probablement nécessaire d’utiliser un chariot élévateur d’une capacité nominale supérieure. La sélection d’un accessoire peut par conséquent également impliquer la sélection d’un chariot élévateur. Il peut s’avérer judicieux de considérer les formules arithmétiques comme des estimations.

 

image capacite et centre de gravite

La capacité d’un chariot élévateur est calculé, dans la plupart des cas, pour une charge dont le centre se situe à 24’’ du tablier de charge.  Si le centre de la charge est à 24’’ du tablier, vous comprendrez que les fourches (et la charge) ont une longueur de 48’’.  Des que la charge est plus longue, on déplace le centre de gravité vers l’avant, et par la meme occasion, on diminue la capacité de charge.

La formule pour calculer la capacité suite à un déplacement du centre de gravité est bien simple : capacité du chariot x centre de charge initial (24’’)   = nouvelle capacité
nouveau centre de charge

Voici un exemple sur un chariot d’une capacité de 5000 lbs.  La capacité est calculé à 24’’ du tablier; il est muni de fourches 48’’.  L’utilisateur ajoute des extensions de fourches de 72’’.  Ceci porte donc le centre de gravité à 36’’(le centre de sa charge se trouvant à 36’’ du tablier)

Donc : (5000 lbs x 24’’) / 36’’ = 3333 lbs.
Si on installe sur le même chariot des fourches de 60’’, le centre de la charge passera à 30’’.

(5000 lbs x 24’’) / 30’’ = 4000 lbs.

Analyse de l'usure des pneus

Apprenez à quel moment remplacer les pneus de votre chariot élévateur, et vous aurez une longueur d’avance sur les imprévus. En utilisant ces connaissances, vous obtiendrez un meilleur rendement de votre équipement et des maintenances moins couteuses.

Puisque les chariots élévateurs n’ont pas de suspension, la condition des pneus s’avère cruciale. La connaissance du moment propice pour le changement des pneus de votre chariot élévateur est extrêmement importante. Sinon, il pourrait en résulter des conséquences néfastes. Donc, il faut être attentif. Voici quelques signes d’alerte à considérer.

 

Les signes d’avertissement des pneus à bandage pleins des chariots élévateurs

zone d usure pneu bandage

 

Premièrement, analysons les chariots élévateurs munis de pneus à bandage pleins qui sont utilisés la plupart du temps à l’intérieur. Ces pneus sont fabriqués d’un caoutchouc solide et s’usent lentement, mais ils pourraient être écorchés et endommagés facilement.

 

L’usure simple

La plupart des pneus sur les chariots élévateurs sont munis d’indicateurs d’usure visible sur chaque côté du pneu. Quand la surface du pneu atteint cette ligne, il est temps de le remplacer.

L’arrachement et le déchirement

Parfois, certains débris sur le plancher de l’entrepôt peuvent perforer ou arracher de gros morceaux de pneus de votre chariot élévateur. Si cela est le cas, il est essentiel de procéder à un remplacement rapide.

L’usure irrégulière

De temps en temps, un mauvais alignement ou une accélération excessive peuvent se combiner pour créer des zones d’usure irrégulière sur un pneu. Cette situation est très dangereuse, si ce type d’usure n’est pas détectée à temps. Cela pourrait provoquer le renversement de votre chariot élévateur.

 

Les signes d’avertissement des pneus pneumatiques des chariots élévateurs

 

Les pneus pneumatiques sont généralement utilisés à l’extérieur et leur design est un peu différent.

 

Le gonflage 

Il est très important pour les chariots élévateurs que la pression de gonflage soit contrôlée régulièrement. Le sous-gonflage des pneus pourrait compromettre la stabilité du chariot et augmenter l’usure des pneus, ainsi que la consommation de carburant. D’autre part, le sur gonflage peut réduire énormément la capacité de freinage, donc la vérification fréquente de la pression des pneus est essentielle pour la sécurité.

Les coupures sur les flancs

peuvent causer une baisse de pression des pneus et ainsi provoquer le déplacement de la charge. Ceci pourrait être néfaste pour la sécurité de l’opérateur, du chariot et du matériel.

L’usure générale

Des pneus trop usés ou de moindre qualité peuvent causer des déplacements irréguliers et moins sécuritaires. L’opérateur aura moins de contrôle sur son véhicule, particulièrement sur les surfaces dures.

 

Évidemment, nous n’insisterons jamais assez sur l’importance de la vigilance en ce qui concerne la vérification de vos pneus de chariot élévateur. Les dangers et les hasards seront nombreux si vous faites preuve de laxisme. Est-ce que vous savez si vos pneus ont besoin d’être remplacés? Si vous avez des doutes, contactez-nous au : 1 888 944-LIFT et nous les évaluerons pour vous. Nous vous offrons du service dans plusieurs régions

Quelle énergie choisir?

Électrique, diesel ou LPG/propane : quelle énergie choisir pour mon chariot élévateur?

 

Les chariots élévateurs électriques sont propres, compacts et agiles, mais comportent une contrainte : la recharge.

 

Les chariots utilisant le LPG/propane sont plus performants, et polyvalents à l’intérieur comme à l’extérieur.

 

Les chariots fonctionnant au diesel excellent à l’extérieur et s’avèrent moins dispendieux à l’utilisation.

Dans cet article, nous décrirons les forces et les faiblesses de ces trois types d’énergie pour alimenter votre chariot élévateur.

 

Chariots élévateurs électriques

 

Les chariots élévateurs électriques sont les plus écologiques; ils n’émettent pas de gaz d’échappement lorsqu’ils fonctionnent. Ils sont également silencieux, et grâce au poids et à la concentration de la masse de la batterie, ils s’avèrent généralement plus manœuvrables que leurs équivalents mus par un moteur à explosion. La batterie agit effectivement comme un contrepoids permettant aux chariots électriques d’être de plus petite taille. Le coût de recharge de la batterie en période nocturne (à tarif moins élevé) est considérablement moins dispendieux que le remplacement d’un réservoir de propane ou le remplissage d’un réservoir de diesel. Les chariots électriques se conduisent et s’utilisent généralement mieux que les autres types de chariots, car ils sont simplement pourvus de pédales de frein et d’accélérateur. Ils ne possèdent pas de pédale d’embrayage, et l’opérateur n’a pas à faire révolutionner le moteur pour élever une charge. Les coûts d’entretien et de réparation des chariots électriques sont considérablement moindres que pour les chariots utilisant une autre source d’énergie, puisqu’ils comportent moins de pièces mobiles.

 

Désavantages : Le coût d’achat initial s’avère plus élevé à cause du chargeur à batterie. Les chariots élévateurs électriques ne peuvent être utilisés lorsque la batterie est en charge, à moins de posséder des batteries additionnelles pour les quarts de travail multiples (ce qui entraîne des frais et un besoin d’espace pour la station de recharge, ainsi que de la manutention supplémentaire pour le remplacement de la batterie aux changements de quart de travail). L’utilisation d’un chariot élévateur électrique sur une surface dénivelée occasionnera une décharge plus rapide de la batterie, mais cet inconvénient peut être évité en le dotant d’une batterie à plus grande capacité. Les chariots élévateurs électriques ne sont pas réellement indiqués pour les usages extérieurs prolongés par temps pluvieux. L’air humide cause effectivement des problèmes avec les câblages, les circuits et les composantes électriques. Aussi, l’entretien et les réparations ne peuvent être facilement exécutés sans un équipement et un outillage spécialisé.

 

Chariots élévateurs diesel

 

Les chariots élévateurs diesel sont tout indiqués pour un usage à l’extérieur. Les gaz d’échappement et les particules de diesel se dissipent librement dans l’atmosphère, n’occasionnant pas de problèmes de santé ou de sécurité, ce qui serait le cas en usage intérieur. Il est cependant possible de doter un chariot élévateur diesel de catalyseur ou de purificateur d’échappement, afin de pouvoir l’utiliser occasionnellement à l’intérieur. Les moteurs diesel consomment moins de carburant que les moteurs LPG. Un réservoir de 50 litres de diesel durera plus longtemps qu’une bouteille de 18 kg de propane pour le même type d’usage. Le couple (torque) plus élevé du moteur diesel (comparé aux moteurs LPG) rend les chariots mus par un moteur à essence plus efficaces sur les surfaces dénivelées et plus puissants pour tirer ou pousser une charge. Les performances des chariots diesel sont aussi généralement supérieures aux alternatives électriques, avec une meilleure accélération et une plus grande rapidité de levage. De plus, si un accessoire hydraulique est requis, comme une pince rotative, un culbuteur ou autre, il n’y a pas de risque de manque de capacité de la batterie, ce qui peut être le cas avec un chariot électrique. Les coûts d’entretien et de réparation d’un chariot élévateur diesel s’avèrent moins élevés que ceux d’un chariot au LPG, parce que les composantes mécaniques sont plus robustes et fonctionnent à une plus basse révolution, permettant au moteur de s’user moins rapidement. Les chariots élévateurs diesel ont généralement une meilleure valeur résiduelle que les chariots électriques ou LPG. Enfin, la jauge de carburant d’un chariot élévateur diesel indique précisément le niveau de carburant disponible et le remplissage du réservoir s’effectue en quelques minutes.

 

Désavantages : Les chariots élévateurs au diesel sont plus bruyants. Les gaz d’échappement s’avèrent aussi désagréables pour certaines personnes et peuvent déclencher les détecteurs de fumée dans les bâtiments fermés. La taille plus volumineuse de ces chariots les empêche de bien performer en milieu restreint, mais ce n’est généralement pas un problème lorsqu’on les utilise à l’extérieur. Le prix d’achat initial demeure habituellement moins élevé que celui des chariots électriques, mais un peu plus important que celui des chariots LPG. Les coûts d’entretien des chariots au diesel sont supérieurs à ceux des chariots électriques, mais inférieurs à ceux des chariots LPG.

 

Les chariots élévateurs LPG/propane

 

Les chariots LPG (liquified petrolium gas) ont longtemps été populaires pour leur prix compétitif et leur capacité d’adaptation à l’intérieur comme à l’extérieur, ainsi que pour leur rendement en usage continu 24 heures. Leurs moteurs sont souvent dérivés de moteurs automobiles, ce qui offre une grande variété de pièces à prix abordables. Les chariots au propane « compacts » sont plus manœuvrables que les chariots diesel de type « tracteurs », grâce aux pneus à bandages pleins et à leur châssis compact (en comparaison avec les pneus de grand diamètre et au large dégagement autour des ailes des chariots diesel). Les chariots LPG sont plus silencieux à l’usage que les chariots diesel (niveau de décibels audibles par l’opérateur), et leurs gaz d’échappement sont moins nocifs que les émanations du diesel. Les catalyseurs sont plus efficaces avec les moteurs à haute température et à allumage/explosion des chariots LPG (comparativement aux moteurs compression/explosion des chariots diesel). Généralement, les performances des chariots LPG s’avèrent supérieures à celles des chariots électriques et diesel équivalents. La vitesse de croisière, l’accélération et la vitesse de levage surclassent généralement les rivaux électrique et diesel, grâce au ratio puissance/poids et à un moteur plus alerte. Le niveau de vibration au siège de l’opérateur demeure moindre que sur les chariots diesel, mais supérieur à celui des chariots électriques.

 

Désavantages : Même si le coût d’achat des chariots LPG neufs demeure relativement bon marché, leur entretien et le prix du carburant s’avèrent les plus élevés des trois types de chariot.

 

En conclusion

 

Des trois types de propulsion, la valeur résiduelle des chariots LPG est probablement la plus basse. Les chariots LPG ont une fâcheuse tendance à tomber à sec sans avertir, et souvent très loin de la station des réservoirs… Normalement, il n’y a pas d’indicateur de niveau de carburant pour informer l’opérateur de l’état de la situation. Quand un indicateur est fourni, il se trouve généralement sur le réservoir et non sur le tableau de bord, alors que les indicateurs de pression indiquant que la bouteille est presque vide ne donnent que 5 à 20 secondes d’avertissement. Sur les chariots de plus grande capacité, une configuration à deux réservoirs peut régler ce problème. Comme pour les chariots diesel, les chariots LPG sont plus sujets aux fuites du moteur ou de la transmission, et ne sont parfois pas acceptés dans certains milieux (exemple : industrie pharmaceutique, industrie alimentaire, etc.). Les gaz provenant du système d’échappement peuvent laisser une pellicule huileuse sur les surfaces avoisinantes, dans les cas extrêmes de ventilation insuffisante.

 

Les chariots LPG et diesel exigent un niveau d’habileté supérieur de la part de l’opérateur. Lorsqu’on conduit un chariot élévateur électrique, l’utilisation de la pédale d’embrayage n’est pas nécessaire lors du chargement/déchargement. Parce qu’ils ont la possibilité de fonctionner même avec un moteur mal en point, les chariots LPG et diesel sont souvent perçus, à tort, comme plus fiables que les chariots électriques. Cela les rend plus sujets à un usage abusif et à développer des problèmes majeurs si leur utilisation se poursuit malgré qu’un entretien soit nécessaire.

Norme B56.1 ASME (en anglais)

adobe-pdf-logoNorme de sécurité concernant les chariots élévateurs à petite levée et à grande levée. Norme nationale américaine sur les chariots élévateurs motorisés et non motorisés